Free Shipping Available On All Orders

Quelle Est La Différence Entre l’Huile De Poisson Oméga 3 Triglycéride Et Celle À Base d’Ester Éthylique ?

Il existe deux types d’huile de poisson aux Oméga 3, les triglycérides naturels ou les esters éthyliques. Cependant, il y a une grande différence entre les deux, et choisir si l’on va prendre un complément aux triglycérides naturels ou à l’ester éthylique est le point le plus important à prendre en compte lorsque l’on choisit une marque d’oméga 3. Ceci parce que le type affecte en fait la quantité d’oméga 3 qui peut être absorbée dans l’estomac, et l’efficacité de ces oméga 3 une fois à l’intérieur du corps.

Que Sont les Oméga 3 Triglycérides et Ester Éthylique ?

Les triglycérides (TG) sont le mode de stockage normal des graisses dans le corps, et ils représentent environ 95% des matières grasses dans la nourriture. Par conséquent, ils sont la forme naturelle des oméga 3 dans le poisson [1]. Les TG Oméga 3 sont appelés Triglycérides parce qu’ils contiennent 3 acides gras attachés à un squelette de glycérol. Un acide gras étant une seule molécule d’EPA ou d’ADH qui sont les deux principaux acides gras oméga 3 que l’on trouve dans tous les compléments d’huile de poisson aux oméga 3.

 

Les Esters Éthyliques Oméga 3 (EE) sont créés artificiellement dans un laboratoire en brisant le lien entre les acides gras et leur squelette de glycérol. Puis une molécule d’acide gras est attachée à une molécule d’éthanol (alcool) lors d’un processus appelé trans-estérification. La raison pour laquelle les entreprises fabriquent des huiles de poisson aux Esters Éthyliques est qu’il est nécessaire de concentrer l’huile de poisson et d’éliminer les impuretés. Les sociétés peuvent seulement obtenir des compléments puissants aux oméga 3 EPA et ADH sans contaminants en utilisant ce processus, sans concentrer l’huile de poisson il est très difficile d’obtenir une dose appropriée d’oméga 3. Par exemple, un complément comme l’huile de foie de morue n’ayant pas été concentrée dispose d’un taux très faible d’EPA et d’ADH. L’huile de foie de morue et d’autres huiles de poisson peuvent en outre souvent causer des troubles gastro-intestinaux ainsi que d’autres effets secondaires à caause de leurs impuretés, surtout lorsqu’elles sont consommées en doses assez importantes pour fournir une portion complète d’EPA et d’ADH [3]. Toutefois, malgré ces avantages, l’huile de poisson EE est techniquement un concentré d’huile de poisson plutôt que de la vraie huile de poisson. Bien qu’on puisse légalement l’appeler huile de poisson, elle est en fait ‘semi synthétique’ parce que même si l’éthanol et les acides gras sont tous deux des substances naturelles, on ne les trouve en fait jamais ensemble dans la nature.

 

Bien que le processus de trans-estérification soit nécessaire pour faire de l’huile de poisson pure et concentrée, Le concentré EE peut en fait être reconverti à sa forme naturelle triglycéride en tant qu’huile de poisson réestérifiée. Des enzymes spécialisés sont utilisés pour éliminer complètement le squelette d’éthanol et séparer les acides gras et l’éthanol. L’éthanol est alors retiré et le glycérol est ensuite réintroduit, et les enzymes reconnectent 3 acides gras au squelette de glycérol créant à nouveau des oméga 3 triglycérides naturels. Ces oméga 3 réestérifiés sont toujours totalement purs et ont désormais une bien plus haute concentration en EPA et ADH, mais ils sont à nouveau sous leur forme naturelle.

 

Cependant, cette dernière étape est sautée par la grande majorité des fabricants d’huile de poisson, parce qu’elle est coûteuse puisqu’elle ajoute environ 40% au coût des matériaux bruts et qu’elle prend en outre beaucoup de temps. À cause de cela, la grande majorité des huiles de poisson sur le marché actuellement sont sous formule artificielle EE et non des huiles de poisson TG.

Pourquoi Est-ce Si Important d’Acheter De l’Huile De Poisson Triglycéride Plutôt Que De l’Huile De Poisson Ester Éthylique ?

La première raison est que l’huile de poisson triglycéride étant sous sa forme naturelle, elle a une bien plus grande biodisponibilité que les oméga 3 ester éthyliques [3][7-11]. Cela signifie qu’une plus grande quantité d’EPA et d’ADH dans l’huile de poisson triglycéride peut être absorbée et utilisée dans le corps qu’avec les huiles de poisson EE [2]. La raison en est que la formule chimique artificielle des EE signifie qu’elle doit être décomposée différemment par les enzymes lipases pancréatiques, après avoir été émulsionnée par les acides biliaires dans l’intestin grêle. Les enzymes doivent retirer le lien d’éthanol des acides gras de l’huile EE, puis les attacher à du glycérol alimentaire pour former un triglycéride avant qu’elle puisse être correctement absorbée.

 

Cela se produit dans les cellules habillant la paroi intestinale et appelées entérocytes. Seulement une fois que ce processus est complété, les acides gras Oméga 3 peuvent être transportés au travers du système lymphatique sur des chylomicrons et finalement pénétrer dans le réseau sanguin par le conduit thoracique. Le processus est bien plus sous-productif, moins efficace et plus lent avec les huiles de poisson EE comparé aux huiles de poisson TG [8][10]. Une étude en particulier a démontré que les enzymes lipases pancréatiques hydrolisent  les attaches d’éthanol des huiles de poisson EE entre 10 et 50 fois moins efficacement qu’ils hydrolisent les attaches de glycérol des triglycérides [12].

 

La seconde raison est que l’huile de poisson EE s’oxyde plus rapidement et facilement que l’huile de poisson Triglycéride. L’oxydation se produit lorsqu’une molécule se décompose chimiquement et devient rance. Les acides gras polynsaturés sont particulièrement sujets à l’oxydation à cause de leur structure à double liaison. C’est ourquoi les huiles de poisson contiennent toujours des antioxydants pour empêcher que cette oxydation ne se produise (généralement des tocophérols de vitamine E). Plusieurs études ont montré que l’huile de poisson Ester Éthylique s’oxyde plus rapidement que l’huile de poisson triglycéride à toutes les températures lorsque mesurée par le biais des taux de peroxide et d’anisidine [13-16].

 

À Quel Point Les Oméga 3 Triglycérides Sont-ils Meilleurs Que Les Oméga 3 Esters Éthyliques ?

Une étude a démontré que les Oméga 3 sous forme triglycérides ont une absorption 71% supérieure à ceux sous forme EE [3]. Une autre étude a découvert que les acides gras Libres sont 400% mieux absorbés que les esters éthyliques [6]. L’oméga 3 ester éthylique utilisé pour cette étude était en fait le Lovaza qui est produit par GSK et n’est disponible que sur ordonnance, donc malheureusement les médecins prescrivent toujours des huiles de poisson aux oméga 3 inférieures.

 

La communauté médicale et scientifique n’a toujours pas bien compris que différents types d’huiles de poisson produisent différents effets et résultats. Les Oméga 3 sont l’une des substances les plus étudiées dans l’histoire médicale, mais la plus grande partie des recherches jusqu’à présent n’a testé que les bienfaits de l’huile de poisson EE. Quoiqu’il en soit, de nouvelles recherches commencent à être publiées, examinant les différents effets des huiles de poisson EE et triglycérides une fois qu’elles ont été absorbées par le corps.

 

Par exemple, une étude sur 6 mois a montré que les compléments Triglycérides ont une meilleure biodisponibilité que les compléments EE [4], et également que les oméga 3 triglycérides réduisaient considérablement mieux le taux de triglycérides dans la circulation sanguine que l’huile de poisson EE [5]. Les taux de triglycéride circulant dans le sang sont un important indicateur de risque CV, et un des critères utilisés pour diagnostiquer les syndromes métaboliques.

 

Comment Savoir Si Mon Complément Oméga 3 Est Triglycéride Ou Ester Éthylique ?

Vérifiez votre bouteille d’oméga 3, si elle n’indique pas spécifiquement si elle est sous forme triglycéride ou ester éthylique alors c’est une huile ester éthylique. C’est parce que c’est tellement plus coûteux de produire de l’huile de poisson triglycéride, que chaque entreprise qui le fait l’indique clairement sur la bouteille.

 

Si vous n’êtes toujours pas sûr, contactez l’entreprise qui fabrique votre oméga 3 et demandez-leur de vous envoyer leurs certificats de tests par des tierces parties, qui indiqueront s’il s’agit d’EE ou de TG. Il y a également un test que vous pouvez réaliser à la maison, toutefois il implique d’utiliser environ 20 ml d’huile de poisson. Cependant, si vous souhaitez tout de même le réaliser mettez ces 20 ml d’huile de poisson dans une tasse en polystyrène, (20 ml représentent environ 20 grosses gélules) et laissez la pendant 10 minutes. Après 10 minutes, s’il s’agit d’huile de poisson EE elle aura fui à travers la tasse. Par contre, s’il s ‘agit d’huile de poisson triglycéride elle ne fuira pas, (bien que l’huile de poisson triglycéride commence à fuir après 2-3 heures).

 

Chez Intelligent Labs nous ne vendrons jamais autre chose que l’huile de poisson Triglycéride de la meilleure qualité.

 

Références

[1] H Carlier, A Bernard, C Caselli. Digestion and absorption of polyunsaturated fatty acids. Reproduction Nutrition Development, EDP Sciences, 1991, 31 (5), pp.475-500

 

[2] Schuchardt, J., & Hahn, A. (2013). Bioavailability of long-chain omega-3 fatty acids. Prostaglandins, Leukotrienes and Essential Fatty Acids (PLEFA), 89(1), 1-8.

 

[3] Dyerberg, J., Madsen, P., Møller, J., Aardestrup, I., & Schmidt, E. (2010). Bioavailability of marine n-3 fatty acid formulations. Prostaglandins, Leukotrienes and Essential Fatty Acids (PLEFA), 83(3), 137-141.

 

[4] J Neubronner, J.P. Schchardt, G Kressel, M. Merkel, C von Schacky, Ahahn. Enhanced increase of omega 3 index in response to long term n-3 fatty acid supplementation from triacyglycerides versus ethyl esters, Eur J. Clin Nutr. 65 (2011) 247 -254.

 

[5] J.P. Schuchardt, J. Neubronner, G Kressel, M Merkel, C von Schacky, A Hahn. Moderate doses of EPA and DHA from re-esterified triacyglycerols but not from ethyl-ester lower fasting serum triacyglycerols in statin-treated dyslipidemic subjects: results from a 6 month randomised controlled trial.

 

[6] Davidson MH, Johnson J, Rooney MW, Kyle ML, Kling DF. A novel omega-3 free fatty cid formulation has dramatically improved bioavailability during a low fat diet compared with omega-3-acid ethyl ester: The ECLIPSE (Epanova compared to Lovaza in a pharmacokinetic single dose evaluation) study. J coin Lipidol 2012;6:573-84.

 

[7] El Boustani S, Colette C, Monnier L, Descomps B, Crastes de Paulet A, Mendy F. Enteral absorption in man of eicosapentaenoic acid in different chemical forms. Lipids 1987; 22:711-4.

 

[8] Lawson LD, Hughes BG. Absorption of eicosapentaenoic acid and docosahexaenoic acid from fish oil triacyglyceriols or fish oil ethyl esters co investigated with a high fat meal. Biochem Biopsy REs Commun 1998: 156:960-3

 

[9] Lawson LD, Hughes BG. Human absorption of fish oil fatty acids as triacyglycerols, free acids, or ethyl esters. Biochem Biopsy REs Commun 1998: 152: 328-35.

 

[10] BeckermannB, Beneke M, Seitz l. Comparative bioavailability of eicosapentaenoic acid and docasahexaenoic acid from triglycerides, free fatty acids and ethyl esters in volunteers. Arneimmittelforschung 1990;40:700-4.

 

[11] Schuchardt JP, Schneider I, Meyer H, Neubronner J, von Schacky C, Hahn A. Incorporation of EPA and DHA into plasma phospholipids in respnse to different omega-3 fatty acid formulations- a comparative bioavailability study of fish oil vs krill oil. Lipids Health Dis 2011;10:145.

 

[12] Yang, L.Y., A. Kuksis, and J.J. Myher, Lipolysis of menhaden oil triacylglycerols and the corresponding fatty acid alkyl esters by pancreatic lipase in vitro: a reexamination. J Lipid Res, 1990. 31(1): p. 137-47.

 

[13] Lee, H., et al., Analysis of headspace volatile and oxidized volatile compounds in DHA-enriched fish oil on accelerated oxidative storage. J Food Sci, 2003. 68(7): p. 2169-77.

 

[14] Yoshii, H., et al., Autoxidation kinetic analysis of docosahexaenoic acid ethyl ester and docosahexaenoic triglyceride with oxygen sensor. Biosci Biotechnol Biochem, 2002. 66(4): p. 749-53.

 

[15] Litiwinienko, G., Daniluk, A., & Kasprzycka-Guttman, T. , Study on autoxidation kinetics of fats by differential scanning calorimetry. 1. Saturated C12-C18 fatty acids and their esters. . Ind Eng Chem Res 2000. 39(1): p. 7-12.

 

[16] Sullivan Ritter, J.C., S.M. Budge, and F. Jovica, Oxidation rates of triglyceride and ethyl ester fish oils. Submitted to Food Chem (in review), 2014.

Demandez 5% de Remise sur Votre Première Commande

Introduisez votre adresse Email pour recevoir votre bon de remise de 5%